Cynotilapia sp. "hara" Gallireya Reef

Espèce non décrite

Milieu naturel

Distribution : Gallireya Reef.
Taille adulte : jusqu'à 10 cm
Regime alimentaire: Aufwuchs.
Type d'habitat:

Noms commerciaux:
Maylandia sp. "zebra hara"
Pseudotropheus zebra new north reef
Cynotilapia afra new north reef

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
 
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
 

Mon expérience avec ce poisson:

Je maintiens 1 trio sauvage depuis le 6 mars 2005.

Je l'ai d'abord maintenu dans un bac de 120x40x45 avec 1 trio de Pseudotropheus saulosi, 1 trio de Cynotilapia pulpican Londo, 1 couple de Cynotilapia sp. "mbamba" Mphanga Rocks et 1 couple de Labidochromis caeruleus Lion's Cove, il a dominé le bac sans partage, mais sans agressivité extrême.

Je l'ai ensuite maintenu dans un bac de 125x45x60 avec 1 couple de Maylandia chrysomallos, 1 couple de Pseudotropheus sp. "zebra long pelvic" Mdoka, 1 couple de Tropheops microstoma, 1 trio de saulosi et 1 quatuor (1/3) de Labeotropheus trewavasae Sambia Reef. Je l'avais introduit dans ce bac pour calmer les ardeurs du mâle chrysomallos, il a tenu son rôle à merveille, prenant la domination du bac dans les heures qui ont suivi son introduction et s'interposant systematiquement en cas de conflits.

Il n'est pas vraiment territorial en dehors des périodes de reproduction et ne semble pas avoir besoin de beaucoup d'espace car il se contente d'un petit tiers du bac. Il tolère le passage des autres occupants du bac sur son domaine. Il n'est pas vraiment agressif, mais quand il attaque, il frappe trés fort.

Avec sa gueule de "zebra chilumba Maison Reef" miniature, c'est un mbuna splendide. Il a l'avantage de rester de petite taille et est certainement beaucoup moins agressif.

Les femelles se supportent difficilement, mais à part quelques poursuites, ca ne va pas bien loin. Elles n'hésite pas à faire face aux autres espèces (y compris les mâles).

En ce qui concerne les reproductions, c'est un chaud lapin, il parade sans cesse devant ses femelles, sans jamais les brutaliser, en 2 ans, jamais une femelle n'a été blessée, même pendant les incubations.

Les jeunes sont trés débrouillards et grandissent facilement en bac d'ensemble.

Une question se pose, est ce un Cynotilapia comme le laisse supposer sa dentition (dents coniques) ou un Maylandia (nom donné lors des premières importations). Messieurs les scientifiques à vous de jouer.

Ce qui est surprenant avec cette espèce, c'est que les spécimens sont tous différents les uns des autres, par le nombre de barres (le mâle de Julien n'en a pas...), les barres qui montent ou pas dans la dorsale et même la forme de la tête qui peut différer d'un individu à l'autre (mes femelles n'ont pas du tout le même profil).

En conclusion, je ne regrette pas d'avoir fait le choix de cette espèce et si vous avez l'occasion d'en maintenir, n'hésitez pas.

 
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
 


Retour

  Visitez la page des Partenaires.  

Optimisé pour une largeur d'écran de 1200 pixels, il est nécessaire d'activer Javascript, Copyright 2004/2013 sErGiO13

Dernire modification de cette page le 01/03/2013 17h32