Pseudotropheus saulosi

KONINGS, 1990


Milieu naturel

Distribution : Endémique de Taiwan Reef.
Taille adulte : 8 cm

Regime alimentaire: Aufwuchs.

Type d'habitat: Habitat rocheux sans sédiment

Le mâle

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
 
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
 

Mon expérience avec ce poisson:

Le mâle est bleu à barres noires, la femelle est jaune orange (comme les jeunes).

C'est un poisson que beaucoup disent belliqueux.

Je le maintiens pour la 3ème fois, je n'ai pas remarqué qu'il soit si agressif que celà, du moins en ce qui concerne les souches reproduites depuis plusieurs générations.

La première fois c'était avec des Maylandia estherae, Tropheops sp. "red fin" et Labidochromis sp. "hongi", il était nettement dominé mais s'en accommodait bien. Seule ombre au tableau sa femelle a pondu avec le mâle Labidochromis sp. "hongi", rassurez vous j'ai noyé les petits.

La seconde fois c'était avec des Copadichromis borleyi Kadango, Copadichromis azureus, Placidochromis sp. phenochilus et Labidochromis caeruleus, vous allez me dire que c'est n'importe quoi et vous avez raison. Cette fois-ci il terrorisait le Labido et stressait les autres. C'est une mauvaise expérience, on dira que c'était une erreur de jeunesse.

Je maintiens actuellement 1 trio de sauvages (achetés chez Aquarium Franchi Cichlids, Merci Cyril) depuis le 6 mars 2005 avec 1 couple de Cynotilapia sp. "mbamba" Mphanga Rocks, 1 trio de Cynotilapia pulpican Londo, 1 trio de Cynotilpai sp. "hara" Gallireya Reef et 1 couple de Labidochromis caeruleus. Tout ce petit monde se met en place sans qu'il y ait trop d'affrontements. J'en parlerai un peu plus lorsque la hierarchie sera installée.

Maintenant que j'ai pu l'observer un peu mieux, je pense que les individus sauvages sont bien plus agressifs que ceux issus de souches d'élevages, il est également très pressant envers ses femelles, et je pense qu'il vaut mieux le maintenir avec un petit groupe de femelles (en quatuor au minimum). Les femelles entre elles ne se font pas de cadeaux non plus.

Pseudotropheus saulosi sera toujours un de mes poissons préférés, surtout maintenant que j'ai goutté aux sauvages.

Un mbuna dont je conseille vraiment la maintenance.

 

femelles et juvéniles

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
 
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

 

La ponte

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
 


Retour

  Visitez la page des Partenaires.  

Optimisé pour une largeur d'écran de 1200 pixels, il est nécessaire d'activer Javascript, Copyright 2004/2013 sErGiO13

Dernire modification de cette page le 02/03/2013 12h11